• Voici les titres, d'un seul journal (El Watan), qui puissent résumer la situation précaire que vivent les Algériens en ces jours de course des hommes politiques. Quel constat ! 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Une image qui choque plus d'un. Provoque de la polémique. Non seulement elle est une atteinte grave à l'Islam, mais au monde entier. Voici cette féministe nue qui écrit un versé coranique en langue arabe sur son corps : "Qul hiya ..." (dis, elle est Dieu...). Un acte qui n'est certainement pas fortuit puisque la jeune féministe s'attaque à l'Islam comme religion. Le versé est celui de la sourat a Al Ikhlâs : "Qul huwa Allah Ahad" (Dis, c'est un Dieu Unique). 

    Désormais, on peut faire tout ce qu'on veut. On a le droit de se déshabiller en plein public. On a le droit de dire tout, mais dans un pays de laïcité ! La laïcité : est-ce pouvoir se mettre nu et/ou de provoquer ? 

    Pour certains journaux la féministe et ses amies dénonçaient "l'oppression" dans le monde arabe et musulman". "Pourtant l'arabe est une langue parlée et écrite par un peuple. La religion est pratiquée. De qui se plaignent les féministes alors ? On devrait préciser : d'un groupe qui fait quoi ! D'un responsable qui condamne ! D'un code ! D'un système ou d'un mode de vie !...", lance un internaute sur le réseau facebook. 

    Oui. Des internautes ne cessent d'alimenter les réseaux sociaux par leurs questions et réactions. "Oui. On ne doit pas user de la religion ni de la forcer sur quelqu'un d'autre. Mais, oui on ne doit pas viser la majorité ni toucher à une religion", écrit un internaute sous le pseudonyme "Sayf" (Épée). 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Des pancartes, banderoles, drapeaux et un cercueil sur lequel on peut lire : « Liberté », « Arrêtez la mascarade », « L’Algérie n’est pas une propriété des Bouteflika ». Ce dernier, fabriqué par les manifestants a été déposé à même la porte d’entrée au consulat. Il devrait sans doute symboliser l’état de santé du président Bouteflika.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le libellé et les caractéristiques techniques des bulletins de vote pour la présidentielle du 17 avril prochain, ont été fixés dans un décret exécutif publié dans le dernier numéro, le 20 février dernier, du Journal officiel.

    Le décret exécutif fixant le libellé et les caractéristiques techniques des bulletins de vote à utiliser pour cette élection précise que ces bulletins sont de "type uniforme" pour tous les candidats, de couleur blanche pour le premier tour et de couleur bleue pour le second tour et comportent les nom, prénoms et surnom éventuel du candidat, en langue arabe et en caractères latins, la photo du candidat et la date du scrutin.

    Ce décret stipule que les autres éléments d'identification du bulletin de vote seront précisés, en tant que de besoin, par arrêté du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, ajoutant que l'administration de la wilaya ainsi que les services du ministère des Affaires étrangères assurent l'envoi et le dépôt des bulletins de vote au niveau de chaque bureau de vote avant l'ouverture du scrutin.

    (APS)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Manifestations contre le 4ème mandat

    Plusieurs manifestations contre le 4e mandat du Président Bouteflika sont attendues, demain matin, dans plusieurs villes d'Algérie et de France aussi. A Alger, Béjaia, Tizi Ouezou, Paris, Marseille et d'autres. Les initiataires, jeunes et adultes, marcheront donc pacifiquement pour dire "NON" à Bouteflika.

    Abdelaziz Bouteflika a été traité de tous les mots et toutes les expressions du siècle. Le plus entendu dans presque tous les médias et les réseaux sociaux "handicapé-moteur". Hospitalisé plusieurs fois, Bouteflika ne semble plus être capable de gérer un pays qui a tant besoin de doubler d'efforts pour stabiliser à la fois sa situation économique et politique. Le peuple Algérien rejette l'idée que Bouteflika se présente aux élections présidentielle du 17 avril 2014, après ses séjours hospitaliers à Val De Grace (Paris). 

    De son coté le pouvoir, par le biais du premier ministre M. Sellal, rejette l'opinion publique et confirme à 100% que Bouteflika est en bon état de santé et capable de gérer.

    Il importe de poser la question donc si l'hospitalisation de Bouteflika est du "cinéma" comme le qualifie M. Mohamed Mechati, un ancien membre des 22 et également de l'organisation spéciale (OS), qui a tenu à exprimer sans ras-le-bol, hier, sur El Watan. Celui-ci n'a pas hésité de traiter le pouvoir Algérien et ses décideurs de "bandit et de voyou" dont le président Bouteflika. Il déclare que Boutefilka n'est qu'un "manœuvrier" et "tout ce qu'il fait ne devrait pas être pris au sérieux". 

    Djamila Bouhired dira non aussi : 

    Chose promise, chose due. Djamila Bouhired compte descendre dans la rue pour manifester contre le 4e mandat successif" a t-elle confié.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire