• Elections présidentielles : les maires de Béjaia réitèrent leur rejet !L’ensemble des maires de la wilaya de Béjaia se sont réuni le vendredi 20 septembre pour réitérer leur rejet « catégorique » aux élections présidentielles que leur exige le pouvoir d’organiser le 12 décembre prochain.

    « Nous, maires de la wilaya de Béjaïa, réitérons notre rejet de mettre en place les modalités techniques pour l’organisation des élections présidentielles du 12 décembre 2019 en Algérie, et de ce fait, déclarons officiellement notre refus catégorique à prendre part à cette mascarade électorale. »

    Les présidents d’assemblées populaires communales (apc) déclarent aussi que leur refus demeure «indiscutable ». Ils estiment la seule voix légitime est celle du peuple et que la « volonté populaire au-dessus de toute considération ».

    Outre cela, les p/apc ont tenu également à signaler les pressions du pouvoir en place sur les secrétaires généraux (SG) des communes afin de les obliger à s’impliquer dans ce processus électoral avorté et leur rappelons que les maires sont, au vu de la loi, les seuls représentants de l'État au niveau de nos territoires respectifs.

    «Aucune autorité ne peut se substituer aux élus du peuple et attestons que nous ferons tout pour empêcher le déroulement de ces élections qui ne sont en réalité qu'une émanation du pouvoir, et qui s’inscrivent dans une logique d’alternance clanique à l’intérieur de la diaspora de la honte et usurpatrice de la volonté de tout un peuple. "Ce qui est juste est juste, lors même que le monde devrait crouler".», lit on dans ledit communiqué.

    La rédaction INA

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Lettre Ouverte : Hocine Malti écrit à Ahmed Gaid Salah

     


     

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Farid Kendoul est parmi ces milliers de cerveaux algériens qui ont exposé et explosé leur savoir faire à l’étranger. Déterminé et surtout armé de volonté, d’idées et de persévérance, le chercheur a fait un long parcours à travers le monde, avant de devenir co-fondateur de l’entreprise « Emesent » en Australie.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  •  

    La Culture algérienne continue son agonie, le cinéma algérien reste vraiment l'ombre de son crépuscule …. Pour justifier leur catastrophique gestion, les responsables de notre Culture parlent "d'une crise de la création et de la production"Une ministre et des sinistres par Youef Dris


     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Urgent : Soolking appelle à une journée de silence en mémoire aux victimesQuatre jours passés après la tragédie de la bousculade au stade du 20 Août, le rappeur Soolking diffuse enfin une vidéo en direct sur sa page officielle. Il appelle à une journée de silence sur les réseaux sociaux demain le 27 août 2019 en mémoire aux victimes.

    Visiblement accablé et attrapé par un profond chagrin il tenu à présenter ses sincères condoléances à "sa famille". Oui, il s'agit de membres de sa famille et non seulement ses fans" considère le chanteur. "Je sais que je devrais faire cette vidéo il y a deux jours mais j'étais dans une situation qui ne me le permettais point. Je ne pouvais pas parler. Aujourd'hui je vais mieux. Je me devais de prendre la parole après ces quelques jours de silence" glisse t-il dans une voix abattue. 

    "C’est le cœur meurtri que je fais cette vidéo pour exprimer ma reconnaissance envers mon public pour son soutien et pour annoncer de vive voix mes condoléances aux proches et aux familles de ces cinq anges disparu" enchaîne t-il avant d'insister encore sur la journée du silence qui aura lieu demain. "Toute activité sera interrompue" 

    M. Outemzabt

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Commentaire : Gavous êtes l'anathème du peuple !Navré de ne pouvoir débuter par l'expression : cher Monsieur, ou cher Général. C'est circonspect et c'est fondé ! Le mot cher est tellement inestimable. Et l’inestimable ne pourrait jamais faire l'objet de reproches.

    C'est mon pays qui est cher. Le pays de mon grand père, celui qui a vôtre âge ! Le pays que vous avez ruiné et appauvri ; spolié et détruit au fil des années. Celui que vous avez laissé entre les mains d'un grabataire. 

    C'est le jeune algérien qui est cher. Celui qui chaque vendredi sort dans la rue pour vous crachouiller devant les caméras du monde. C'est notre sang qui est cher. Celui versé par nos ancêtres pour notre liberté. La liberté que vous avez réprimée au peuple. 

    Hier vous étiez inconnu du monde. Aujourd'hui vous êtes sa risée. Vous êtes un anathème. Vous êtes pointé du doigt dans tous les écrans et dans toutes les pancartes des manifestants. Le peuple que vous avez méprisé vous envoie à la poubelle historique. Vous Allez pouvoir rejoindre vos coyotes et coudoyer dans ce petit répertoire qui vous est réservé. Un répertoire sans repère loin de ce cher pays. Un chemin sans fin. Un fil sans bout. Un trou sans lumière.

    Ne craignez pas ! Vous serez doté d’un crayon et d'une feuille. Vous noterez les jours et les nuits et le nombre de visites. Vous aurez droit à un mobile avec un forfait dépourvu de connexion. Vous aurez aussi un tapis de prière. Vous solliciterez le tout puissant dans l'espoir de pardonner vos mille et un crime ! Vous rattraperez le temps perdu sans en avoir assez ! Vous vous ferez prier. 
    Vous aurez droit à un yaourt fait maison par Ouyahia. Vous bénéficierez de cours de "loung fransize" donnés par Haddad.

    Rassurez-vous ! La fameuse poubelle historique aura son monument. Il sera érigé en votre nom sans aucun souci. Vous serez accompagné de la grande star Badissienne dans son foulard haineux. 
    En revanche, ni le drapeau algérien ni Amazigh n'y sera accroché. Ni même votre casquette car c'est le symbole de l'armée. Vous êtes à l'index de tous les jeunes qui attendent votre départ. Vous êtes face à un peuple créatif, confiant et fort. Vous êtes un citoyen comme moi. L’Algérie n'est pas à vous les badissiens ! 

    M. Outemzabt

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires