• La mrche du livre d'Aokas : une gifle pour la chef de Daira ? 

    Là marche du livre d'Aokas : une gifle pour la chef de Daira ? La plus belle manifestation culturelle de rue qui n'a jamais été initiée auparavant est celle d'Aokas, 25 km du chef lieu de la wilaya de Bejaia, menée en ce 29 juillet.  

    Bon,  il y a problème,  une situation qui dégénère : l'interdiction des conférences organisées par le café littéraire d'Aokas. Oui,  ça dégénère, vraiment.  Pas seulement, ils ont été tabassé pour avoir réclamé l'ouverture du centre culturel, ils ont été opprimé et non primé. Parlant,  Ghilas Ainouche  est un exemple vivant.  Primé aux États-Unis,  il a été matraqué par la police en Algérie. Il n'est ni terroriste ni un malfaiteur. C'est un chroniqueur qui vient de voir le monde.  À t'il mis le pays en faillite ? Non !  Il a peut être montré qu'il l'a été, qu'il est et qu'il le sera. Et c'est une chose connue.  

    Chawki Amari, le chroniquer que le monde a connu, a voulu répondre. Ces chroniques ont visé la cheffe de Daira d'Aokas. Celle-ci étant «illitrée», l'homme du point zéro tient, après la marche du livre, une conférence au centre culturel d'Aokas, fermé il quelques jours avant. Quel drame, et quelle hogra ! 

    D'autres journalistes et écrivains sont venu soutenir le café littéraire. Des citoyens aussi,  et mêmes d'autres organismes et d'autres cafés littéraires des autres régions., et des messages de soutien de l'international. 

    Ils ont marché le livre à la main.  Leur but était de défendre la culture. Une guerre silencieuse qui a vibré le monde entier.  Une affaire à laquelle n'a pas pu répondre la chef de Daira ni même le wali, absent. 

    Aokas va continuer ses activités culturelles. Elles a déjà un programme sûrement. Les intellectuels étaient présents, ont soutenu et ont partagé la souffrance des initiateurs.

    M. O. 

    Là marche du livre d'Aokas : une gifle pour la chef de Daira ? 

    « Alerte, les feux de forêt entourent la wilaya de Béjaia
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :