• L'acteur français Roger Hanin inhumé au cimetière de Bologhine à Alger

    L'acteur français Roger Hanin, décédé le 11 février à Paris à l'age de 89 ans, a été inhumé vendredi au carré juif du cimetière chrétien de Bologhine (Alger), dans l'intimité.

     

     

    L'acteur français Roger Hanin inhumé au cimetière de Bologhine à AlgerLa dépouille du défunt était arrivée tôt vendredi matin à l'aéroport international Houari-Boumedienne en provenance de Paris, à bord d'un vol régulier.

    La ministre de la Culture Nadia Labidi, le wali d'Alger Abdelkader Zoukh, le directeur de la Protection civile Mustapha Lahbiri et l'ambassadeur français à Alger Bernard Emié ainsi que des figures du monde de la culture étaient présents à l'arrivée de la dépouille.

    L'ami du défunt le réalisateur français Alexandre Arcady a exprimé toute sa reconnaissance à l'Algérie "d'avoir accueilli la dépouille de Roger Hanin suivant la volonté de ce dernier d'être enterré dans sa ville natale".

    "C'est l'enfant de la Casbah fidèle à sa terre natale", a-t-il dit. Des membres de la famille du défunt, des proches, des personnalités du monde du cinéma et des médias ont accompagné la dépouille.

    Le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika avait rendu hommage à l'acteur français soulignant qu'il était "un symbole de l'amitié entre les peuples algérien et français".

    "C'est avec une grande émotion et une profonde tristesse que j'ai appris le décès du grand acteur français Roger Hanin, qui a dédié toute sa vie à la culture et occupé une place mémorable dans le monde du cinéma", a écrit le président Bouteflika dans un message de condoléances qu'il a adressé jeudi à la famille du défunt.

    Le chef de l'Etat a ajouté "le peuple algérien, qui s'associe à la douleur du peuple français ami, n'oubliera pas l'apport indéniable de feu Roger Hanin à la consolidation des liens d'amitié entre les peuples algérien et français".

    Roger Hanin avait exprimé sa solidarité avec l'Algérie dans sa tragédie durant la décennie noire, en écrivant dans le journal "L'humanité" en avril 1999 que "l'Algérie n'est pas un pays de chaos mais une terre noble qui ne refuse pas la fraternité".

    Né le 20 octobre 1925 à Bab El Oued à Alger, Roger Hanin avait fait ses débuts dans le cinéma dans les années 1950.

    A la même époque Roger Hanin faisait également carrière dans le 4e art où il s'est fait connaître en 1951 dans la pièce "Vogue la galère", avant de quitter le théâtre plus de 50 ans plus tard avec une quarantaine de pièces et de tournées à son actif.

    Après une filmographie très riche, plus de quatre-vingt oeuvres en près de 45 ans de carrière, Roger Hanin incarne, à la télévision en 1989, le rôle du commissaire Navarro, une série télévisée qui a duré près de 20 ans.

    Outre son talent de comédien, Roger Hanin avait également fait parler de lui en tant que romancier dès les années 1980 avec la publication de "L'ours en lambeaux" qui sera suivi de dix autre oeuvres littéraires de fiction.

    En 2000, l'acteur avait reçu la Médaille de l'ordre du mérite national au rang de "Achir" des mains du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors d'un hommage qui lui avait été rendu à Alger, sa ville natale.

    Roger Hanin  avait déclaré à cette occasion "j'ai toujours refusé les décorations mais celle-ci sera la première et la dernière".

     

    APS.

    « Le journaliste écrivain Larbi Abahri est décédéMusulmans ou Islamistes : faut-il enseigner l’islam aux écoliers ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :