• Bouteflika et le clan au pouvoir ont peur de Said Sadi

    En réponse à l'article paru hier au journal Le matin.net intitulé "Said Sadi n'aurait pas apprécié sa conférence à Souk El Tenine, voici un commentaire plus long que l'article lui-même, d'un internaute sans doute du parti de Said Sadi. On le reprend tel qu'il l'est sans aucune retouche. Preuve que les démocrates n'acceptent la liberté d'expression ! 

    Bouteflika et le clan au pouvoir ont peur d'hommes comme Said Sadi, à ne pas oublier surtout et historiquement que Messali el hadj, Ahmed Ben bella et Abdelaziz Bouteflika appartiennent à la mémé pate d'imposture , du Zaimisme et des reniements, cela est un fait historique établi avant d'etre aujourd'hui un sujet d'Actualités qui donne des sueurs froides au pouvoir anti algérien et bien sur anti kabyle,un pouvoir anti nationalioste depuis ses cogitations franco-marocaines d'oujda.

    La fille de Messali el hadj, Djenina Benkalfate a vécu longtemps aussi au maroc avec son pére avant de d'ériger en fausse bourgeoisie à Tlemcen à l'indépendance.
    Ahmed Ben bella dont la tribu d'origine marocaine a été déporté pour une partie à Maghnia est avant tout un adjudant de l'armée francaise parmi les indigénes marocains et point final.
    Alors , Abdelaziz Bouteflika en voulant briser des tabous, quels tabous, ceux de réhabiliter les anciens harkis d'algérie, de rendre ses marocains exfiltrés plus algériens que les algériens de souche , de renouer avec nos anciens juifs d'algérie (qui ne se reconnaissent nullement avec un marocain connu) au vu de l'épisode à Rabat avec Ehud Barak et celui d'Enrico Macias le constantinois à paris, amis cela reléve aussi du summun de l'imposture de Bouteflika pour leurrer certains lobbys du libéralisme occidenl.Rappellez vous ses présences innopportunes à Davos et Crans montana qui lui fait un "pied de nez" récent mettant la diplomatie sahraouie en difficulté.
    En quoi Sadi les dérange, c'est la crudité et la véracité de faits historiques réels et effectivement induscutable, Sadi menace la phase finale d'imposture du pouvoir de réecrire une histoire bouteflikiste du mouvement national qui a échoué avec Messali el Hadj.Sadi dérange les lubbies d'hybridation historique de l'algérie et de l'Afrique du nord y compris le role historique de Mohammed V (grand pére de l'actuel roi du maroc) dont le pouvoir d'alger évite d'en parler, car sans Mohammed V un grand roi ami de l'Algérie le FLN aurait échoué (Dommage Boudiaf assassiné , s'il était en vie il aura beaucoup de correctifs historiques à apporter que seul Ait Ahmed dernier survivant peut avant de nous quitter , restaurer bien des vérités.
    L'algérie de 1962 est en phase finale d'échec de l'imposture , car l'afrique du nord et sa dynamique indépendantiste a été occulté et amoindri par les mercennaires du MALG d'Oujda jusqu'à ce jour, lisez les prétendues réponses sur le soir d'algérie d'un larbin Deroua.On évite de rappaller l'étoile nord africaine et allal Fassi le marocain, Benyoucef le tunisien et les leaders berbéres comme Abdelkrim du Rif Marocain, ce sont eux le levain du mouvement nationaliste en afrique du nord.
    Aujourd'hui on assiste à la chasse par le Baton judiciaire à un homme de notre génération qui ne fait qu'assembler des vérités historiques prouvées, authentifiées par d'autres, on veut l'intimider et intimider les véritables révolutionnaires d'Algérie, qui, rarement se situent dans ses zones frontaliéres (Un pied dans une rive et un autre pied dans une autre rive) , alors que des kabyles de services posent des questions "Kabylo-kabyles" EST NETTEMENT EXPLICITE DE FAIRE RETOURNER les Kabyles les uns contre les autres, alors en quoi cette manipulation va t elle changer la déconfiture historique des pouvoirs imposteurs depuis 1962 y compris Chadli Bendjedid qui nous laisse finalement le plus lourd héritage de turpitude et d'anti nationalisme avec son ex smala et celle de Halima l'épouse de Mazouna.
    Inutilités et vanités d'usurpateurs révolutionnaires et de la souveraineté nationale algérienne, inutilité parce que ce crime est trop grave et le prix le plus lourd sera payé par ses imposteurs,dont Bouteflika et son clan semblent assumer le role de "Sauveteur avant le déluge", d'ou ses vanités pour une centaine de familles prébendiéres et traitres.

    « Syrie : Des femmes s'engagent dans la lute contre l'état islamique !Chronique de Mahrez Bouich : L’idéal politico-économique; sens commun d’un paradigme dénué de son vrai sens ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :